Bûche bavaroise citron framboise, coeur de panna cotta au chocolat blanc [ Sans gluten – sans lactose ]

 

Je ne sais pas chez vous, mais chez moi c’est le grand rush avant Noël !

Le sapin n’est toujours pas monté, je note encore mes idées de recettes pour jeudi soir et je vous termine seulement deux autres idées pour Noël (dont celle-ci qui suit) et pour le réveillon de jour de l’an.

Bref, on court partout, sans compter tous les cadeaux de Noël qui ne sont pas encore achetés!

Le compte à rebours est lancé! Tic, tac, tic tac,… Arrghh!!!
Allons, un peu de sérieux, je vous reviens aujourd’hui avec ma toute première bûche bavaroise! Il y a en effet une semaine, j’ai reçu un cadeau à l’avance de la part de mon chéri, un moule à bûche avec insert, depuis le temps que j’en rêvais mes amis! Quelle belle surprise! J’ai sauté de joie dans mon petit appartement!

Il me fallait donc changer mes plans de desserts à vous proposer, j’ai donc cogité après une recette de bûche à bavaroise, que je voulais légère fruitée et à la fois gourmande. Sans gluten, sans lactose si possible!

Comme vous le savez, nous sommes de fervents adorateurs de citron, je ne sais combien de fois je l’ai déjà cuisiné ce petit agrume tant estimé! En lemon curd, en tiramisu, dans des cupcakes, dans des tartes,

Il fallait le marier joliment avec une touche de douceur et de gourmandise. Quoi de mieux qu’une touche de chocolat blanc?

Ajoutons avec cela, un fruit d’été tout rose, tout joli, tout gourmand qu’est la jolie framboise! Ils se marient très bien ces deux-là!

Je voulais aussi une base de biscuit fine, légère, fondante en bouche de préférence sans farine, quoi de mieux que la classique dacquoise pour satisfaire mes envies et mes papilles !

L’idée était donc créée dans ma cervelle de blondinette!

Seulement voilà, vous me connaissez, je suis une fille compliquée! Je n’arrivais pas à me décider: bavaroise chocolat, coeur citron? l’Inverse? Gelée de framboises?…

Vous imaginez le topo, et comme mon cerveau est un moulin qui ne s’arrête jamais, à mon allure je n aurais pas encore créé le dessert que je serais là à me poser un milliard de questions.

J ai donc voulu me faciliter (un peu) les choses, pour une première, google est mon ami et je suis tombée sur le chouette blog de Patouche, et j’ai vu sa gourmande et bicolore bûche framboise citron, recette adaptée, améliorée « sans glu, sans lactose » et le tour était joué. Pour le reste un peu d’impro.. et j’allais donc voir le résultat!

J’avoue être satisfaite de ma bûche, elle n’est peut être pas parfaite à 100% esthétiquement parlant à mes yeux (je voulais en effet faire un glaçage miroir, pas de bol, plus de sirop de glucose au magasin et plus le temps d’en faire moi-même), mais bon sang, elle est super bonne!

Le mariage des trois saveurs est juste impeccable (oui, hihi je me suis coupée une part que j’ai laissé dégeler quand même…), c’est frais et juste léger après un bon repas copieux comme celui du réveillon.

On n’oublie pas quelques règles nécessaires et importantes : c’est une bûche qui doit se préparer à l’avance, la veille pour le lendemain c’est bien, mais même quelques jours avant, c’est encore mieux, vous serez « plus cool ».

C’est une bûche qui nécessite au moins 8h00 de congélation au total. Et vous devez bien sûr, la sortir du congélateur et la placer au frigo au moins 6h00 avant de la servir à table!

C’est pas si compliqué, vous verrez!

Patience et amour de la cuisine seront vos meilleurs alliés! Mais je vous fais confiance!

P.S: Je vous donne les ingrédients dans l’ordre le plus facile et logique pour vos préparations et leur durée de repos.

P.S2: Les photos ont été prises alors qu’elle était encore congelée, au résultat final avant d’être dégustée, elle parait plus brillante of course.

 

 

Bûche bavaroise citron framboise, coeur de panna cotta au chocolat blanc

 

♦ INGRÉDIENTS ♦

Pour une bûche de 8 à 10 personnes

Temps de préparation: 1h00 au total – Temps de repos: 1h pour chaque bavarois – 3h pour la panna cotta – 8h00 de repos en congélation – Temps de repos avant dégustation: 6h00

I. Insert panna cotta au chocolat blanc

150 Gr de crème liquide entière (sans lactose pour moi, la Diléa est top)
100 Gr de Lait (Délia)
90 Gr de chocolat Blanc (celui-ci végétal peut très bien convenir)
1/2 Gousse de Vanille
1 Feuille de gélatine ou 2gr d’Agar agar

II. Bavarois citron

40 Cl de crème liquide entière (sans lactose)
50 Cl de lait (sans lactose)
Le zeste de deux citrons
Le jus de 3 citrons
5 Jaunes d’œufs
150 Gr de sucre semoule
6 Feuilles de gélatine

III. Bavarois framboises

400 Gr de framboises surgelées
Le jus d’un citron
130 Gr de sucre semoule
4 Feuilles de gélatine
40 Cl de crème liquide entière (Délia)

IV. Dacquoise aux amandes

2 Blancs d’oeufs
60 Gr de poudre d’amandes
20 Gr de sucre semoule
50 Gr de sucre glace
Quelques amandes entières

Déco: ce que vous voulez, bombe colorée, coques de macarons, framboises, citrons confits, glaçage miroir,…

→ USTENSILES

Un poêlon
Un bol
Un petit couteau
Une planche en bois
Un zesteur
Un presse-agrumes
Un mixeur plongeant
Une cuillère en bois
Un fouet
Trois saladiers
Un batteur
Une feuille de papier cuisson
Une spatule
Une passoire
Un moule à bûche avec insert de 33 cm environ (notez, si vous n’avez pas de moule rigide, on peut confectionner un moule avec une demi-bouteille en plastique, un insert avec un rouleau de sopalin recouvert de papier cellophane, approuvé par ma grand-mère et moi ^^)

RECETTE

I. Insert panna cotta au chocolat blanc

Pour être en concordance avec les autres éléments de la bûche, on peut la préparer deux heures avant de confectionner le bavarois citron. Ou quelques jours à l’avance.

→ Faites tout d’abord tremper votre feuille de gélatine dans un bol d’eau froide.

→ Incisez ensuite votre demi gousse de vanille en deux, récupérez les graines (ne jetez pas la gousse). Versez le lait et la crème dans le poêlon, ajoutez la gousse fendue et les graines, mélangez.

→ Faites porter à ébullition, ensuite recouvrir le poêlon d’un couvercle afin de laisser la vanille s’infuser pendant 15 minutes.

Ajoutez-y ensuite la gélatine ramollie, essorée, mélangez bien. Terminez par le chocolat blanc concassé, remuez à nouveau.

→ Recouvrez votre insert éventuellement de papier cellophane (ça dépend de votre moule) et versez la panna cotta. Faites prendre au congélateur trois heures au moins.

On passe ensuite à la bavaroise au citron…

II. Bavarois au citron

Réalisation d’une crème anglaise au citron

→ Faites ramollir vos feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide, versez le lait dans le poêlon, ajoutez les zestes. Faites chauffer doucement, jusqu’à ébullition complète.

→ Pendant que votre lait chauffe, blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre, vous devez obtenir un beau ruban blanc. Le lait bouilli, filtrez celui-ci dans la passoire afin d’enlever les zestes.

→ Versez ensuite le lait chaud sur le mélange oeufs/sucre, battre vigoureusement au fouet, remettre sur le feu directement. Mélangez sans cesse avec l’aide d’une cuillère en bois, le mélange doit s’épaissir, vous devez obtenir une crème anglaise. Dès que la crème nappe la cuillère, stoppez directement la cuisson (on évitera que la crème ait de vilains grumeaux! Le mal est fait? Pas de panique, la passoire fera l’affaire afin d’enlever les indésirables! )

→ Ajoutez ensuite les feuilles de gélatine ramollies et versez le jus de citron dans la crème, mélangez. Laissez refroidir dans un saladier.

Pendant ce temps, battre la crème liquide en chantilly et l’incorporer délicatement dans votre crème anglaise citronnée, avec l’aide de la spatule, soulevez bien la masse.

→ Versez la moitié de votre crème dans le moule à bûche toujours tapissé de cellophane si besoin.

Au repos au congélateur pour 1h00!

N.B: Comme vous aurez trop de crème bavaroise pour cette bûche, vous pouvez en réaliser une seconde, ou bien verser la crème dans des petits moules individuels pour plus tard…

Montage de l’insert panna cotta

Quand votre panna cotta est prise (3h00 de repos), vous pourrez disposez votre insert panna cotta, en démoulant délicatement celui-ci en le déposant dans la bavaroise au citron quand celle-ci aura reposé 1h00 au congélateur.

III. Bavarois aux framboises

→ Faites ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.

→ Mixez vos framboises dans le saladier, ajoutez le jus de citron et le sucre. Faire chauffer tout ceci dans le poêlon jusqu’à ébullition. Utilisez la passoire si vous voulez éviter les pépins de framboises.

→ Ajoutez les feuilles de gélatine ramollies et essorées dans le coulis de framboises. Mélangez bien le tout, laissez refroidir.

→ Montez la crème en chantilly, l’ajouter dans le coulis en soulevant bien la masse, délicatement à l’aide de la spatule.

→ Versez enfin votre bavarois aux framboises dans le moule à bûche. Il doit bien recouvrir la panna cotta et le bavarois citron. Laissez cependant 1 cm d’espace dans votre moule, pour pouvoir y déposer plus tard votre dacquoise.

Laissez au congélateur une petite heure. Pendant ce temps, on prépare la dacquoise.

IV. Dacquoise aux amandes

Préchauffez votre four à 180° (four ventilé)

→ Dans un saladier, mélangez la poudre d’amandes et le sucre glace, réservez.

→ Dans un second saladier, versez vos blancs (s’ils ont plusieurs jours c’est encore mieux) et battre doucement jusqu’à ce que ceux-ci deviennent mousseux.

→ Versez-y ensuite le sucre semoule, une première fois, bien battre, et continuez de verser le sucre une seconde fois. Vous devez obtenir une meringue, bien lisse, brillante, elle est parfaite quand vous obtenez le fameux bec d’oiseau sur votre batteur.

→ Versez délicatement le mélange poudre d’amandes/sucre glace avec la spatule.Vous devez incorporer tout cela délicatement et en plusieurs fois, vous devez soulever constamment la masse et toujours dans le même sens. La masse de vos blancs va diminué, c’est normal, cependant vous devez obtenir un mélange homogène la pâte trop travaillée deviendrait trop liquide, ce que l’on va éviter! En somme, travailler vite mais bien..et délicatement!

→ Une fois votre pâte bien homogène l’étaler délicatement sur votre plaque recouverte de papier cuisson, formez un rectangle. Je vous conseille de bien l’étaler, le biscuit d’une bûche ne doit pas être trop épais (quelques millimètres voire 1 cm ) Concassez éventuellement quelques amandes entières, les verser délicatement sur la pâte.

→ Enfournez pour 20 minutes environ. La pâte doit être colorée, dorée, et souple au toucher.

Laissez refroidir totalement, décollez le biscuit délicatement. Découpez la forme rectangulaire égale à celle de votre base de bûche.

Déposez la dacquoise sur la bûche pour le montage finale, laissez-là reposer en tout 8 heures au moins.

Le jour-J

Démoulez doucement la bûche 6 heures à l’avance afin qu’elle décongèle tranquillement, garnissez-là selon vos envies!

Bûche bavaroise citron framboise, coeur de panna cotta au chocolat blanc

Bûche bavaroise citron framboise, coeur de panna cotta au chocolat blanc

Bûche bavaroise citron framboise, coeur de panna cotta au chocolat blanc

Bûche bavaroise citron framboise, coeur de panna cotta au chocolat blanc

Bûche bavaroise citron framboise, coeur de panna cotta au chocolat blanc

Bûche bavaroise citron framboise, coeur de panna cotta au chocolat blanc

 

Je suis aussi sur…

FACEBOOKHELLOCOTONFOOD REPORTER

N’oubliez pas de vous abonner à ma newsletter pour être au courant de la publication des prochaines recettes!

N’hésitez pas à partager, tester, commenter!

Je n’autorise pas le copier coller ou la prise d’images sans autorisation au préalable

Publicités

12 réflexions sur “Bûche bavaroise citron framboise, coeur de panna cotta au chocolat blanc [ Sans gluten – sans lactose ]

  1. Très jolie ta bûche Lillie ! J’aime beaucoup le dégradé de couleur. Moi pour goûter ma bûche, j’ai fait des minis avec les restes comme ça pas de surprise le jour J ! Je te souhaite un joyeux Noêl et de très bonne fêtes de fin d’année !

    J'aime

  2. très très jolie bûche!
    juste une astuce pour éviter d’avoir les plis du cellophane. je suppose que ton moule est en inox (?) donc tu coules directement ton bavarois dedans
    pour démouler tu chauffes le moule au sèche cheveux. ça va glisser tout seul.
    ou sinon une feuille de rodhoid pour démouler facilement du moule et ensuite chauffer le rhodoid pour le décoller
    😉
    de bonnes fêtes chez toi!!

    J'aime

  3. Pingback: Desserts de Noël | Pearltrees

  4. Pingback: Petits nougats glacés, coulis de clémentine à l’anis étoilé [ Foodista Challenge #14 ] | La Cuisine de Lillie

Un petit mot?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s